jeudi 20 novembre 2008

BLACK LABEL / Lecture musicale

black label 400


BLACK LABEL
de Léon-Gontran Damas

.....................................................................................

LE SPECTACLE

Lecture musicale du poème-fleuve de Léon-Gontran Damas, poète de la négritude guyanais, pour un lecteur et un musicien : Charles Compagnie, Nicolas Montagne (percussions, machines).

.....................................................................................

BLACK LABEL

Ce long poème de Léon-Gontran Damas est un hymne à la liberté de conscience et au souvenir, rythmé par les chants créoles et les mélopées séculaires. C’est aussi une parole brute et brutale issue de la colère, et la tendresse retrouvée de l’enfance farouche.

Damas aborde dans ce livre divers rivages poétiques, celui du souvenir, de la nostalgie, de sa Guyane alors qu’il est en exil à Paris, et de ses souvenirs d’enfance, souvent mélés de douleur et de « désirs comprimés ».
Celui de la différence, du racisme, du choc culturel avec une métropole violente et où il ne trouve pas sa place .
Celui de la mémoire, de l’esclavage, du commerce triangulaire, des rafles et celui, plus polémique, de la responsabilité du peuple noir dans sa propre diaspora.

Et c’est un chant qui se nourrit d’alcool, une complainte à l’énergie rageuse, un blues, un son, une mazurka, qui se déploient dans une langue réinventée, métissée. Musique pour un homme solitaire qui s’en prend à sa souffrance pour interpeler et questionner ce monde qui le tourmente. Et la rencontre, la possibilité de l’amour et du désir permettront à la poésie de se déployer, à la langue de renaître, à l’homme de se retrouver.

Alors, « Black Label à boire
… à quoi bon changer. »

.....................................................................................

Carlito y Nico

Ils se sont connu au Lycée Queneau à Villeneuve d’Ascq, et ont d’abord beaucoup joué au Scrabble®.
Ils ont travaillé ensemble à maintes reprises, comme barmans et DJ’s (La Clave, le Bout d’Wazemmes, le Détour, l’Aéronef, et de nombreux festivals) ou comme techniciens (Lille3000).
Ils ont enfin monté un sound-system autour des musiques d’Afrique et des Antilles, La Compañia de la Montaña et qui donne lieu à des soirées enflammées aux rythmes chaloupés.


Photobucket
Black Label à La Malterie à Lille, novembre 2008, photo Karine Delmas

.....................................................................................

Aucun commentaire:

Publier un commentaire